MaPrimeRénov’ Sérénité

Avec France Rénov’, une nouvelle aide : MaPrimeRénov’ Sérénité


Par Thomas le 22/11/2021

En janvier 2022, le parcours des ménages souhaitant engager des travaux de rénovation énergétique va être simplifié grâce à la création d’un service public dédié. 


Avec France Rénov’, le programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah, qui prend en charge les aides des foyers modestes et très modestes pour leurs rénovations globales, va laisser sa place à une nouvelle déclinaison de MaPrimeRénov’ : MaPrimeRénov’ Sérénité


Cette dernière sera elle aussi réservée aux ménages modestes et très modestes et débloquée si les travaux permettent de réaliser un gain énergétique d’au moins 35%, attestés par une évaluation énergétique. 


La mise en place de ce nouveau dispositif MaPrimeRénov’ Sérénité est attendu pour le 1er janvier 2022.

Logo MaPrimeRénov' - Adaptersamaison.com partenaire de MaPrimeRénov'

La déclinaison de MaPrimeRénov’


Présentée comme une déclinaison de MaPrimeRénov’, la solution réduira les charges des ménages les plus défavorisés grâce à la mise en place de solutions moins énergivores. Les travaux devront être, certes, plus ambitieux mais en privilégiant des rénovations globales et performantes, l’État entend permettre une transition énergétique accessible à tous. 


Pour rappel, MaPrimeRénov’ a permis à près d’un million de Français de faire des travaux d’économie d’énergie chez eux depuis le 1er janvier 2020.

Les montants des aides


MaPrimeRénov’ Sérénité concernera les près de 5,5 millions de propriétaires aux revenus modestes et très modestes éligibles à MaPrimeRénov’ Bleu et MaPrimeRénov’ Jaune.

Ces montants seront plafonnés à 30 000 € (et non plus 15 000 €) et pourront représenter jusqu’à :

  • 50 % HT du montant total des travaux pour les MaPrimeRénov’ bleu (revenus très modestes)
  • 35 % HT du montant total des travaux pour les MaPrimeRénov’ jaune (revenus modestes)

Cette aide revue avec le dispositif France Rénov’ pourra être cumulée avec les CEE (certificats d’économie d’énergie), les bonus de primes accordés par l’Anah lorsque le logement rénové sort des classes “passoires thermiques” (les classes F et G de diagnostic de performance énergétique) ou lorsqu’il atteint le label BBC (Bâtiment basse consommation) ainsi que les aides locales versées par les collectivités pourront également être cumulées.

Les aides prévues pour la rénovation énergétique - Adaptersamaison.com
Réalisez votre travaux d'aménagement avec Adaptersamaison.com

Les travaux concernés par MaPrimeRénov’ Sérénité


6 types de travaux seront concernés dans ce cadre. Ils joueront un jeu important dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre et pour une consommation d’énergie reponsable :

  • Isolation 
  • Chauffage
  • Ventilation
  • Isolation des sols (planchers bas)
  • Toiture 
  • Remplacement des fenêtres, portes